Les témoignages dans le 

monde francophone. 

Octobre 2020, Saint Jean d’Angely (17) : les précurseurs !

Clin d’œil du Seigneur ? Peut-être… en tout cas c’est dans cette petite ville de Charente-Maritime où l’histoire dit qu’une relique (son crâne !) de Jean-Baptiste, le Précurseur par excellence, a été vénérée pendant des siècles, qu’a eu lieu la première séance de prière selon cette méthode ignatienne adaptée aux enfants, qui nous vient d’Argentine. La première en France, la première en Europe, les treize enfants présents ont donc été des précurseurs ! Cette séance a eu lieu au cours d’une journée « caté-vacances » organisée au sein de la paroisse le lundi 19 octobre 2020. Les enfants âgés de 8 à 10 ans étaient issus de plusieurs régions de France et sont parfaitement entrés dans cette prière fondée sur l’imagination. C’est la vie de Jésus enfant qui a été contemplée (cf fiche) et les enfants ont tour à tour imaginé la maison de Jésus à Nazareth, sa vie quotidienne avec Marie et Joseph, ses jeux, sa vie de prière. Ce qu’ils ont partagé à voix haute était vraiment beau, la grâce du Seigneur agissait provoquant surprise et émerveillement chez les adultes présents. L’un(e) a par exemple imaginé que Marie faisait du pain, qu’elle allait distribuer aux pauvres et que c’est Jésus lui-même qui donnait le pain, un(e) autre a imaginé une rivière derrière la maison à Nazareth, un(e) autre a imaginé une course où Jésus portait sur son dos un ami touché par un handicap et ils arrivaient premiers ! Un autre a imaginé que Jésus allait prier Dieu son Père dans la nature, tandis que pour un(e) autre enfant, c’est sur le toit de la maison que la famille priait avec des bougies allumées et qu’une fois la prière terminée c’était le souffle de Dieu qui venait éteindre les bougies ! Et combien d’autres pépites du même style ont été ainsi partagées ! C’est ensuite dans le secret d’un cœur à cœur qu’ils ont pu parler à Jésus avant que nous ne priions tous ensemble le Notre Père. Loué soit Dieu qui est venu parler au cœur de ses petits enfants !

Récit de la prière

Février 2021, La Rochelle (17) : les aventuriers !

La paroisse du centre-ville de La Rochelle organise depuis plusieurs années, pendant les vacances scolaires, des semaines dites de « Patronage Don Bosco » au cours desquelles plusieurs activités sont proposées aux enfants inscrits. Les vacances de février 2021 n’ont pas fait exception à la règle, onze enfants de 6 à 10 ans ont participé et ont initié leur journée, à 3 reprises, par « la prière ignatienne » qui était une découverte totale pour eux. L’aventure nous a conduit à contempler d’abord l’enfance de Jésus, puis la guérison de l’aveugle de Jéricho (Mc 10, 46-52) et enfin la rencontre entre Jésus et Zachée (Lc 19, 1-10). Le contexte largement différent de celui d’octobre a conduit à des expériences différentes de cette méthode de prière, révélant son adaptabilité en même temps que se sont ouvertes des questions sans réponse concernant principalement la phase d’imagination au cours de laquelle ces enfants débordant d’énergie peinaient à fermer les yeux. Ils n’en ont pas moins posé des images stimulantes sur les scènes évangéliques contemplées : l’aveugle se retrouvant assis dans la boue pour mendier chaque fois qu’il pleuvait, les disciples de Jésus allant le chercher alors qu’il était en marge de la foule, Zachée tellement heureux de recevoir Jésus chez lui qu’il lui fait un dessin ou pour un autre ce même Zachée déposant une bise sur la joue de celui qui est venu lui donner ce qui lui manquait le plus: l’amour. À leur manière, les enfants sont indéniablement rentrés dans le ressenti de deux personnages dont la vie a été bouleversée par la rencontre avec Jésus. Ils ont pu mesurer cette libération et cette joie, probablement comme s’ils avaient été présents. Ils sont rentrés dans la scène d’Evangile contemplée. C’était bien là l’objectif. Rendons grâce à Dieu pour cette expérience riche de surprises pour tous qui témoigne aussi de la nécessité d’être ouverts aux adaptations toujours possibles de la méthode (ici à partir d’une difficulté à fermer les yeux) dans la mesure où on ne perd pas de vue la seule chose importante : la rencontre avec Jésus. 

Avant de commencer…

La lecture de l’histoire…

Préparation au « colloque » avec Jésus …

Mai 2021, Simiane-Collongues, Calas (13) : la Parole contemplée voyage !

À l’invitation de la responsable de la catéchèse pour le diocèse d’Aix-Arles, deux séances d’initiation ont été organisées dans deux paroisses au sud d’Aix-en-Provence. La bonne vingtaine de participants réunis de manière un peu exceptionnelle pour l’occasion le mardi 18 mai à Simiane-Collongues a contemplé l’enfance de Jésus et la dizaine d’enfants de Calas le lendemain a contemplé la rencontre entre Zachée et Jésus. Dans un cas comme dans l’autre l’attention, le silence nécessaires à la prière et au déploiement des ressources de l’imagination étaient pleinement au rendez-vous et ce furent de belles séances emplies de paix, une paix qui n’a échappé ni aux enfants, ni aux adultes présents (prêtres et catéchistes). L’échange s’est poursuivi de manière très fraternelle avec les adultes le mardi soir autour de quelques bonnes pizzas. Un grand merci à tous pour la qualité de l’accueil et l’expérience commune vécue.

Le temps de prière a pu se faire à l’église (Simiane-Collongue), ce qui fut une belle grâce.

Avant de commencer…