C. Pastro © monastère Nossa Senhora da Paz 

La vie de Jésus…

Évènements, rencontres…

Marthe et Marie

(Lc 10, 38-42)

Marthe et Marie (Lc 10, 38-42)


On se met en présence du Seigneur (cf les différentes manières de le faire).


L’histoire :

38 Chemin faisant, Jésus entra dans un village. Une femme, nommée Marthe, le reçut. 39 Elle avait une soeur, appelée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40 Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit: «Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider.» 41 Le Seigneur lui répondit: «Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t'agites pour bien des choses. 42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée.» (Lc 10, 38-42) Textes liturgiques © AELF, Paris.



Demande :

Seigneur, donne-moi de te connaître en profondeur, afin de t’aimer davantage et te suivre de tout mon cœur.


Contemplation :

    v. 39 Les pieds de Jésus

Jésus, quand il commence sa vie publique quitte Nazareth et il n’a plus de logement fixe, il marche beaucoup chaque jour et se déplace d’un village à l’autre, d’une région à l’autre et souvent les gens le reçoivent chez eux. Comme ici Marthe et Marie. Il a probablement des sandales ou peut-être que parfois il marche nu-pieds. 

Nous allons commencer par contempler les pieds de Jésus. Ferme les yeux et imagine les pieds de Jésus, comment sont-ils ? Qu’est-ce qui pousse Jésus à marcher autant ? Qu’est-ce qui habite son cœur ?



v. 39 Marie aux pieds du Seigneur

Jésus, Marie et Marthe sont amis, les deux femmes ont aussi un frère, Lazare, qui n’est pas présent à ce moment, mais qu’on retrouve dans d’autres parties de l’Evangile. Les deux sœurs accueillent Jésus mais elles ont une attitude différente, que font-elles ? L’une s’assoit aux pieds de Jésus et écoute sa parole, l’autre fait le service et s’agite dans tous les sens. On voit souvent Jésus enseigner les foules et généralement les gens aiment beaucoup l’écouter parler car il leur parle du Père, du règne d’amour, il dit des choses qui font du bien aux gens, qui les élève, les encourage, les console.

Nous allons commencer par imaginer Marie qui est assise aux pieds de Jésus et Jésus lui parle.

Ferme les yeux et imagine la scène, Jésus probablement assis et Marie à ses pieds. Comment Jésus la regarde-t-il ? De quoi lui parle-t-il ? Comment se sent-elle ?


    v. 40 Marthe accaparée

Que fait-on quand on reçoit chez soi un ami ? on lui offre à boire, à manger, on veut qu’il soit bien reçu. C’est ce que Marthe veut faire donc elle fait beaucoup de choses et s’agite dans tous les sens, et ça l’énerve que sa sœur ne l’aide pas, qu’elle reste assise à écouter Jésus… Donc que fait-elle ? Elle se plaint et demande à Jésus d’intervenir… Mais Jésus lui répond alors que c’est Marie qui a raison.

Nous allons fermer les yeux et imaginer Marthe qui s’active pour servir Jésus. Que fait-elle ? Elle voit sa sœur assise aux pieds de Jésus, que ressent-elle dans son cœur ?

Comment Jésus la regarde-t-il ? Que lui dit-il ?


 

Colloque

Allons sur le tapis tout près de Dieu pour le rencontrer dans le silence, faisons nous tout petits. Nous pouvons penser à une situation qui nous stresse toujours, un moment où nous ne sommes pas en paix… et nous pouvons demander à Jésus qu’il nous ramène à l’essentiel. Nous pouvons aussi imaginer que nous sommes assis aux pieds de Jésus, comme Marie, qu’avons nous envie de lui dire ?

Terminer par le Notre Père.

Télécharger

La Transfiguration

(Mc 9, 2-10)

C. Pastro ©  archives monastère Nossa Senhora da Paz 

La Transfiguration (Mc 9, 2-10).


On se met en présence du Seigneur (cf les différentes manières de le faire).


L’histoire :

2 Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. 3 Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. 4 Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. 5 Pierre alors prend la parole et dit à Jésus: «Rabbi, il est bon que nous soyons ici! Dressons donc trois tentes: une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.» 6 De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. 7 Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!» 8 Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. 9 Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. 10 Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire: «ressusciter d’entre les morts» (Mc 9, 2-10). Textes liturgiques © AELF, Paris.



Demande :

Seigneur, donne-moi de te connaître en profondeur, afin de t’aimer davantage et te suivre de tout mon cœur.



Contemplation :

    v. 2-3 La Transfiguration

Jésus prend avec lui trois de ses disciples : Pierre, Jacques et Jean et ils vont ensemble sur une haute montagne. Jésus choisit parfois ces trois là pour prier avec lui quand il y a quelque chose d’important qui va se passer. Cette fois ils grimpent tous ensemble la montagne et une fois au sommet, que se passe-t-il ? Jésus est transfiguré, ses vêtements deviennent blancs resplendissants comme la lumière, tout l’amour qu’il éprouve pour tout le monde se révèle.

Nous allons fermer les yeux et imaginer que nous sommes présents : nous gravissons la haute montagne avec les disciples et Jésus… et au sommet, nous voyons Jésus resplendissant comme le soleil, magnifique avec ses vêtements tout blancs. Sa lumière, son amour entre en nous… que ressentons-nous ?


    v. 4 Jésus, Moïse et Elie

 Jésus n’est pas seul, deux personnages apparaissent, deux grands amis de Dieu qui ont vécu il y a très longtemps : Moïse et Élie. Est-ce que quelqu’un sait qui ils sont ? Moïse a reçu la Loi, il a fait sortir le peuple hébreu d’Egypte, quant à Elie c’était un grand prophète qui parlait au nom de Dieu avec courage. Tous les deux ont joué un grand rôle dans le projet d’amour de Dieu pour son peuple. Que font-ils tous les trois Moïse, Jésus et Elie ? Ils parlent avec Jésus comme ils parlaient avec Dieu le Père parce qu’ils savent que Jésus est le Fils de Dieu, et dans un autre évangile (chez Luc), il est dit qu’ils parlent du départ de Jésus qui aurait lieu à Jérusalem. Donc ils parlent certainement de la mort, de la Résurrection et de l’Ascension de Jésus… C’est très important pour Jésus de parler de ce qui va se passer pour qu’il puisse sauver tous les hommes, à savoir mourir sur la croix puis ressusciter. Et la présence de Moïse et Elie est sans doute une grande consolation pour lui, il sait que tout le projet d’amour de son Père est là, présent, cela doit lui donner de la force pour accepter et ensuite vivre toute sa Passion et sa Résurrection.

Nous allons fermer les yeux et imaginer Jésus, Moïse et Elie parlant de ce qui va arriver à Jésus pour qu’il puisse sauver tous les hommes. Comment sont-ils ? Que ressent Jésus ?


    v. 7-10 Écouter Jésus

Et les trois disciples présents, que ressentent-ils ? Une grande frayeur, ils ne savent pas comment réagir, et que se passe-t-il ? Une nuée survint, ce qui est le signe de la présence de Dieu et une voix se fait entendre qui dit «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!» Le Père demande aux disciples d’écouter son Fils. Et ensuite, les disciples se retrouvent avec Jésus seul et ils descendent ensuite de la montagne et Jésus leur demande de ne pas raconter ce qu’ils ont vu pour l’instant, quand il sera ressuscité, ils pourront le raconter. Eux ne comprennent pas bien mais ils obéissent à Jésus, ils écoutent sa parole comme le Père l’a demandé. Pour un disciple de Jésus, le plus important est d’écouter la Parole de Jésus et de lui obéir, d’avoir vraiment confiance en lui, même si on ne comprend pas tout.

Peut-être qu’en cet instant précis, Jésus a quelque chose à nous dire, nous allons fermer les yeux et dans le silence de notre cœur écouter Jésus.

Ferme les yeux et dis-lui en secret dans ton cœur «Parle Seigneur, ton serviteur écoute».


Colloque

Allons sur le tapis, tout près de Dieu, pour le rencontrer dans le silence, faisons-nous tout petits. Jésus marche à tes côtés, tu ressens une grande confiance et le Père est là aussi et il te demande de l’écouter et de lui obéir. Dis à Jésus dans le secret de ton cœur que tu as pleinement confiance en lui et que tu veux toujours l’écouter et lui obéir….

Nous pouvons répéter ensemble à voix haute la prière: «Jésus j’ai confiance en toi» .


Terminer par le Notre Père.

Télécharger

Jésus appelle Matthieu

(Mt 9, 9-13)

Retour

Jésus appelle Matthieu à le suivre. (Matthieu 9, 9-13)


On se met en présence du Seigneur (cf les différentes manières de le faire).


L’histoire :

9 Jésus partit de là et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit: «Suis-moi.» L’homme se leva et le suivit.

10 Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. 11 Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples: «Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs?» 12 Jésus, qui avait entendu, déclara: «Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. 13 Allez apprendre ce que signifie: Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. (Mt 9, 9-13). Textes liturgiques © AELF, Paris.


Demande :

Seigneur, donne-moi de te connaître en profondeur, afin de t’aimer davantage et te suivre de tout mon cœur.


Contemplation

    v. 9 Jésus touche le cœur de Matthieu

Matthieu était quelqu’un qui collectait les impôts auprès de la population juive de Palestine pour les donner aux autorités romaines qui occupaient le pays. On appelait aussi ces gens des «publicains». Ils avaient mauvaise réputation, on les prenait pour des traitres et souvent des gens corrompus car parfois certains gardaient une partie de l’argent des impôts pour eux. Ils étaient donc détestés par le reste de la population. Or que se passe-t-il ? Jésus dit à Matthieu «suis-moi» et celui-ci immédiatement se lève et le suit. Pourquoi à votre avis Jésus demande-t-il justement à cet homme rejeté par tous de le suivre ? (Peut-être parce qu’il voit sa souffrance dans son cœur d’être rejeté par les autres, peut-être parce qu’il veut l’aider, peut-être parce qu’il voit qu’au fond de lui Matthieu est quelqu’un de profondément bon, dans tous les cas parce que Dieu aime tous ses enfants d’un grand amour qui ne s’arrête pas aux apparences)… Et pourquoi Matthieu répond-il immédiatement à l’appel de Jésus ? Sans doute parce qu’il a ressenti cet amour infini de Jésus pour lui, même s’il a mal agi il sait que Jésus le pardonne et l’aime profondément.


Nous allons fermer les yeux et imaginer Jésus qui marche et qui aperçoit Matthieu assis à son bureau… j’imagine le regard de Jésus qui se pose sur Matthieu. Comment est-il ce regard de Jésus ?

Que ressent alors Matthieu dans son cœur quand il entend que Jésus l’appelle à le suivre ?


    v. 10 La force du témoignage de Matthieu

Après cet épisode de la rencontre entre Jésus et Matthieu, que dit le texte ? Que Jésus était à table et que beaucoup de publicains (donc des gens comme Matthieu) et de gens de mauvaise vie vinrent se mettre à table avec lui et ses disciples… Quel est, à votre avis, le lien entre les deux scènes ? Probablement que Matthieu a témoigné de l’amour de Jésus, il devait être tellement heureux de sentir cet amour infini pour lui alors qu’il était plutôt habitué à être rejeté et méprisé par les autres hommes qu’il a voulu le partager avec ses amis… Que cherchent ces gens rejetés, critiqués par les autres, auprès de Jésus ? L’amour… 

Nous allons fermer les yeux et imaginer Matthieu qui parle de Jésus à tous ses amis… que leur dit-il ?

Imagine ensuite la maison et Jésus à table avec ses amis et tous ces gens qui s’assoient avec eux. Comment se passe ce repas ? Dans quelle atmosphère ?


    v. 11-13 Jésus confirme qu’il est bien venu pour les pécheurs.

Mais tout le monde ne se réjouit pas de ce qui se passe. Il y a des gens qui ont l’air de vouloir critiquer ce que font Jésus et ses disciples, dans le texte ils sont appelés «les pharisiens» , ce sont des gens très religieux qui cherchent à suivre strictement la loi que Dieu a donnée à leur peuple mais selon leur interprétation qui tourne autour de ce qui est permis et ce qui est interdit, ce qui est pur et ce qui est impur. Ici, pour eux, Jésus et ses disciples ne font pas ce qu’ils devraient faire en mangeant avec des gens considérés comme impurs, pécheurs. Les pharisiens s’opposeront très souvent à Jésus, mais quelle est la réponse de Jésus ? «Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades» c’est-à-dire ceux qui souffrent. Jésus est venu pour ces gens qui souffrent parce qu’ils savent qu’ils ont commis des péchés ou parce qu’ils sont rejetés par les autres. Il est venu leur donner l’amour de Dieu, le pardon de Dieu, la miséricorde de Dieu et il répond aux pharisiens que c’est ça le plus important : aimer ceux qui ont le plus besoin d’amour…

Nous allons fermer les yeux et imaginer le cœur de Dieu. Que ressent-il quand il voit ses enfants qui souffrent ?Maintenant imagine Dieu qui prend dans ses bras tous ses enfants… toi aussi il te prend dans ses bras, que ressens-tu ?


Colloque

Allons sur le tapis, faisons-nous tout petits, tout près de Dieu, pour le rencontrer dans le silence. Peut-être que tu connais quelqu’un dont eu penses qu’il aurait aussi besoin d’être lui ou elle aussi dans les bras de Dieu. Dis à Dieu dans le secret de ton cœur quelles personnes de ton entourage tu aurais envie qu’il prenne aussi dans ses bras. Et si tu as quelque chose d’autre à lui dire, vas-y, il est là, il t‘écoute.


Dieu nous aime car il est Père, nous pouvons donc le prier en lui disant : Notre Père….

Télécharger

Jésus et Zachée

(Lc 19, 1-10)

Retour

Jésus rencontre Zachée (Luc 19, 1-10)


On se met en présence du Seigneur (cf les différentes manières de le faire).


L’histoire :

1 Entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. 2 Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. 3 Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. 4 Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. 

5 Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » 6 Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. 

7 Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » 8 Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » 

9 Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. 10 En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » . (Lc 19, 1-10). Textes liturgiques © AELF, Paris.



Demande :

Seigneur, donne-moi de te connaître en profondeur, afin de t’aimer davantage et te suivre de tout mon cœur.


Contemplation

    v. 1-4 Zachée le collecteur d’impôts cherche à voir Jésus

Qu’avez-vous retenu de ce personnage qui s’appelle Zachée ? Un homme riche, chef des collecteurs d’impôts, de petite taille, qui court et monte sur un arbre pour voir Jésus. Un «collecteur d’impôts» est quelqu’un qui fait payer des impôts à la population juive de Palestine pour donner l’argent aux autorités romaines qui occupaient le pays. Ces gens n’avaient pas très bonne réputation, on les prenait pour des traitres et souvent des corrompus car parfois certains gardaient une partie de cet argent des impôts pour eux. Zachée est le chef. Peut-être parce qu’il est autoritaire, dur, sans pitié pour ceux qui ne paient pas les impôts, il a l’air d’être seul, peut-être qu’il n’a pas d’amis… on ne sait pas, le texte ne le dit pas. Mais on sait que ces collecteurs d’impôts étaient en général détestés par le reste de la population. Cela doit être difficile à vivre pour lui d’être détesté des autres. En plus le texte dit qu’il est de petite taille, on se moque peut-être de lui et surtout en le voyant monter sur un arbre. Lui le chef de ces collecteurs d’impôts qui grimpe dans un arbre, c’est un peu ridicule, non ? Qu’est-ce que ça révèle de lui ? Pourquoi est-il prêt à affronter le ridicule pour voir Jésus ? Parce qu’il a un grand désir dans son cœur de voir ce Jésus dont tout le monde parle.


Nous allons fermer les yeux et imaginer Zachée, comment est-il ? Que ressent-il dans son cœur ? Pourquoi a-t-il un grand désir de voir Jésus ?


   v. 5 Jésus veut demeurer dans la maison de Zachée

Que se passe-t-il au moment où Jésus passe à proximité de l’arbre ? Jésus voit Zachée et il lui dit qu’il veut demeurer dans sa maison, il l’appelle par son nom… Est-ce qu’ils se connaissaient déjà ? C’est peu probable puisque le texte dit que ce dernier cherchait à voir qui était Jésus. Zachée ne sait pas qui est Jésus mais Jésus sait tout de Zachée parce que Jésus connaît le cœur de tout le monde. Il ressent que c’est lui qui a le plus besoin d’aide, à cause de ce métier qui le pousse à faire le mal et à être détesté des autres. Jésus souffre en ressentant que Zachée est perdu, qu’il agit mal, qu’il est fâché avec tout le monde et qu’il ne peut se sortir tout seul de cette situation, qui, en réalité le faisait beaucoup souffrir. Oui, Zachée était malheureux.

C’est pour cela que Jésus s’arrête et lui parle pour lui offrir son amitié, parce que Jésus est venu nous chercher tous, sans exception. Que lui dit-Il ? Comment leur amitié commence-t-elle ? Il s’invite à manger chez lui.

Nous allons fermer les yeux et imaginer le regard d’amour de Jésus posé sur Zachée. Que ressent Zachée ? Que fait-il ?


    v. 8-10 L’amour de Jésus ouvre le cœur de Zachée

Quand Jésus est dans la maison, dans le cœur de Zachée, que se passe-t-il pour Zachée ? Il dit qu’il va donner aux pauvres la moitié de ses biens et que s’il a fait du tort à quelqu’un il va réparer en lui rendant 4 fois plus. Il devient très généreux, il est prêt à réparer ses fautes, son cœur s’ouvre tout grand du fait de l’amour et de la joie qu’il reçoit de Jésus.


Nous allons fermer les yeux et imaginer Jésus dans la maison de Zachée, quelle fête Zachée a-t-il préparé en l’honneur de Jésus ? Qui a-t-il invité ? Que ressent-il dans son cœur ?

Et Jésus, que ressent-il ?


Colloque

Allons sur le tapis, la terre sacrée, tout près de Dieu, pour le rencontrer dans le silence.

Aujourd’hui Jésus te dit comme à Zachée «aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison.» dans ton cœur. Dis lui en secret, avec tes mots en silence, ce que tu as envie de faire pour lui et pour les autres.


Jésus recevait tout cet amour du Père, avec lui, prions : Notre Père….

Télécharger